Le Mag

camping

par

Qui n'a jamais rêvé de planter sa tente où bon lui semblait, au bord d'un lac merveilleux, face à une montagne enneigée, dans un champ rempli de coquelicots, au bord de la mer, sur une plage de sable fin...

Pour rester dans la légalité, il existe des terrains de campings aménagés pour vous et votre toile de tente. Mais si vous souhaitez vous retrouver seul face à Mère Nature, sachez qu'en France, il n'y a pas de réglementation spécifique concernant le camping sauvage. Il peut être toléré, mais très réglementé dans certaines zones.

Dans tous les cas, il est important de vous renseigner avant toute sortie camping et de vous munir, le cas échéant, des autorisations nécessaires.

  • Piscine
  • - Wifi
  • - Animations
Le Camping Le Capelan 4* vous accueille pour vos vacances en Lozère dans un cadre naturel somptueux. Situé entre le Parc National des Cévennes et le Parc Naturel des Grands Causses...

 

 


Quelle est la différence entre camping sauvage et Bivouac ?


Le bivouac consiste à passer une seule nuit sous la tente ou à la belle étoile (souvent dans le cadre d'une randonnée). Il commence à la tombée de la nuit et le camp se lève tôt le matin.

Le camping sauvage consiste à planter sa tente pour une période plus longue. Les campeurs sont plus équipés (réchaud, provisions, table, chaises...) et souvent avec leur véhicule.

Dans les deux cas, des règles de bases sont indispensables, dont la première est le respect absolu du lieu où vous décidez de camper/bivouaquer.

Il va de soi que vous devrez : ne pas faire de bruit, ne pas laisser de déchets derrière vous, ne pas faire de feu, ne pas abimer la nature autour de vous...

  • Wifi
  • - Restauration
  • - Animations

En région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le département de l'Ardèche, à Rosières, près de Joyeuse, le camping 3 étoiles Acacias vous attend dans son domaine verdoyant de 1,5 hectares, ...

 

 


Ou faire du camping sauvage ?


Il faut savoir que dans une majorité des 46 Parcs Naturels Régionaux que compte la France, comme le Vercors ou la Chartreuse, le bivouac est généralement autorisé. Il reste vivement conseillé de toujours bien vous renseigner au préalable sur les autorisations et réglementations, qui peuvent varier d’un parc à l’autre.

Voici une liste non exhaustive de quelques magnifiques endroits ou vous pourrez faire du camping sauvage ou du bivouac. Attention, car dans la majorité des cas, seul le bivouac est autorisé.

Parc Naturel Régional du Vercors

Bivouac autorisé de 17h à 9h dans le parc du Vercors.

Parc National des Ecrins

Bivouac autorisé dans le cœur du parc entre 19h et 9h, et à plus d’une heure de marche des limites du Parc ou d’un accès routier.

Parc National du Mercantour

Bivouac autorisé à plus d’une heure de marche des limites du parc ou d’un accès routier.

Parc naturel régional Loire Anjou Touraine

Sur le domaine public fluvial, le bivouac (sous tente, pour une seule nuit, du coucher au lever du soleil) n’est autorisé que sur les plages ou grèves accessibles à pied sec, non soumises aux Aires de Protection de Biotope et dans les endroits prévus à cet effet. Le bivouac est interdit dans les sites classés.

Parc National des Pyrénées

Le bivouac est autorisé entre 19h et 9h à plus d’une heure de marche des limites du parc ou d’un accès routier.

Parc National de la Vanoise

Le bivouac est autorisé dans le cœur du parc entre 19h et 8h à plus d’une heure de marche des limites du parc ou d’un accès routier, uniquement à côté d’un refuge listé pendant la période de gardiennage du refuge.

Parc National des Cévennes

Le bivouac est autorisé pour les randonneurs non motorisés avec une tente ne permettant pas la station debout ou sans tente, pour une nuit, de 19h à 9h, et à proximité d’un sentier balisé.

Parc naturel régional d'Armorique

La pratique du camping sauvage et du bivouac est réglementé dans le parc naturel régional d'Armorique. 

Les sites interdits au camping sont situés en presqu'île de Crozon et dans les monts d'Arrée. Une liste de ces sites est disponible sur le lien réglementation. Hors de ces sites, il vous possible de camper avec l'accord du propriétaire. 
Le camping sauvage est également interdit sur le bord de mer correspondant à l'estran.

Les feux de camp sont interdits du 15 mars au 30 septembre dans les bois, plantations, forêts ou landes et dans un rayon de 200 mètres autour de ces lieux.

Plage de Beauduc

La Mecque des sports nautiques, du kite surf et des balades à cheval ! Le camping sauvage y est encore toléré mais réglementé pour préserver le site.

  • Club Enfants
  • - VACAF
  • - Animations
Le Parc Résidentiel Les Chalets des Mousquetaires est un village de vacances de 11 gîtes qui propose des locations dans le Gers en Midi Pyrénées. Un cadre de pleine nature au cœur ...

 

 


Que dit la loi concernant le camping sauvage ?


En France, le Décret n° 2015-1783 du 28 décembre 2015 relatif à la partie réglementaire du livre Ier du code de l’urbanisme et à la modernisation du contenu du plan local d’urbanisme, section 6 : Camping, aménagement des parcs résidentiels de loisirs, implantation des habitations légères de loisirs et installation des résidences mobiles de loisirs et des caravanes, déclare que :" Le camping est librement pratiqué, hors de l'emprise des routes et voies publiques, dans les conditions fixées par la présente sous-section, avec l'accord de celui qui a la jouissance du sol, sous réserve, le cas échéant, de l'opposition du propriétaire." (Article R111-32).

D’après l’article R111-33, le camping pratiqué isolément est interdit (sauf dérogation), comme par exemple sur les rivages de la mer et dans les sites inscrits ou protégés, les routes ou voies publiques, les secteurs sauvegardés... Il faut donc se renseigner dans certaines zones à la mairie la plus proche ou à l'urbanisme dont dépend le lieu.

Concernant les parcs nationaux et régionaux, le plus simple est de vous rendre directement sur les sites Web, afin de connaitre la législation en vigueur.

Pour un parc national :
http://www.parcsnationaux.fr/

Pour un parc naturel régional :
https://www.parcs-naturels-regionaux.fr/

Malgré tout, si vous décidez de faire du camping sauvage dans une zone non autorisée, vous risquez jusqu'à 1500 € d'amende, qui peut être plus ou moins lourde si vous polluez le site avec des déchets, allumez un feu, campez avec votre chien, abimez le site ou la flore locale...

Nous vous souhaitons de beaux moments natures.
N'hésitez pas à partager avec notre communauté de campeurs vos meilleurs spots pour le camping sauvage ou le bivouac !

 


2021 Copyright Toocamp - Tout droit réservés - Toocamp.com est un site du Groupe
Toocamp est un site du Groupe webedia